Palmier Washingtonia robusta

Palmier Washingtonia robusta


Washingtonia robusta
Familles : les Arécacées

Origine et présentation du Palmier Washingtonia :
Le Palmier Washingtonia vient des zones arides du Mexique (Sonora, Basse Californie). Le palmier Washingtonia, vigoureux possède un tronc conique : de près de 1m à la base, le diamètre n’est plus que de 30 cm au sommet. Le palmier Washingtonia culmine rapidement à 25 m de hauteur contrairement au palmier washingtonia filifera et porte de grandes feuilles (1,80 m) dont les nombreux segments disposés en éventail sont fendus sur la moitié de leur longueur et pendent. Le palmier Washingtonia ressemble ainsi au Livistona. Les pétioles sont longs (1m) et épineux et ne forment pas de gaines. Les vieilles feuilles grises restent fixées sur l’arbre et forment une jupe épaisse. Les inflorescences sont très longues : d’abord enfermées dans des bractées épaisses et persistantes, cachées parmi la couronne, elles s’épanouissent et dépassent la partie haute du feuillage. Elles produisent des petites graines rondes marron foncé. 



La multiplication du Palmier Washingtonia:
La multiplication du Palmier Washingtonia se fait par semis, et son temps de levée est de 2 mois.

Le climat, le sol et exposition du Palmier Washingtonia :
Le Palmier Washingtonia aime les zones sèches, les bords de mer et tolère des pluviométries très basses de l’ordre de 250 à 800 mm/An. Peu difficile, le palmier Washingtonia peut vivre dans des sols très caillouteux. Une exposition ensoleillée est préférable pour le palmier Washingtonia.

La fertilisation du Palmier Washingtonia:
12-12-17, schéma de fertilisation N°4

Les risques pour le Palmier Washingtonia :
Les  palmiers Washingtonia  sont sensibles à l'attaque de nombreux ennemis. Citons, parmi les parasites les plus courants : les cochenilles, les pucerons, les acariens, les fourmis et les charançons. Les termites et les rats s'attaquent aux cocotiers. Les maladies les plus fréquentes sont dues à des champignons aériens et telluriques, des virus des des mycoplasmes, plus rarement à des bactéries.

Comment cultiver le Palmier Washingtonia :
La culture du palmier Washingtonia se fait en bac à l’extérieur ou à l’intérieur dans un endroit bien éclairé et dans un bac nécessairement profond à cause de ses racines pivotantes.

Où planter le Palmier Washingtonia :
En Europe : le palmier Washingtonia est fréquemment retrouver dans les jardins méditerranéens ou sur la côte atlantique où il n’a pas besoin de protection hivernale car les plantes âgées résistent à des températures de -5°C. Ailleurs, le palmier Washingtonia, doit être cultivé en bac et rentré pendant l’hiver.
Palmier Washingtonia robusta

Partager cette plantes :
 
Copyright © 2013. Flore de l’île de la Réunion - All Rights Reserved
Bienvenue sur le site de plantes de la Réunion